ARGUMENTS LINGUISTIQUES

 

 « La langue est la boîte noire de toute civilisation »
Alain ANSELIN

Dans le dossier de cheikh anta Diop sur la parenté culturelle entre l’egypte et les autres peuples de l’afrique,les arguments les plus scientifiques sont les arguments linguistiques et iconographiques . Ils sont tellement dense qu’ils ne peuvent pas être le reflet de simples emprunts.

ARGUMENTS LINGUISTIQUES dans Histoire cad_parente_genet_couv

CE QU’IL FAUT RETENIR DES TRAVAUX LINGUISTIQUES DE CHEIKH ANTA DIOP suite

Concernant la parenté dermique ( couleur de la peau ) l’argument le plus scientifique est l’iconographie notamment le fameux tableau representant les 4 nations les plus puissantes trouvées dans le tombeau d’un des ramses et qui forme l’image de couverture de nations nègres et cultures

tombeauramses3egypt.gif

tombeauramses3egyptlepsius.gif

 

Représentation des peuples dans le tombeau de RAMSES III. Les graphies hiéroglyphiques désignant les différents peuples ont été reproduites par

l’égyptologue allemand Lepsius (sur la reproduction du dessous). Les graphies indiquent que l’égyptien est le premier personnage (à partir de la gauche),

le second est un européen, le troisième un nubien et le quatrième un sémite.

Concernant les Kongo et les wolofs selon Jose Do-nascimento : » les kongo et les wolofs ont jadis formé un seul et même peuple. Il y a des choses qui ne peuvent pas être de simples coincidences .

Chez les wolofs et les Kongo on trouve les mêmes noms : ngoma, massamba, kumba etc…

Pour dire il fait chaud en wolof et en munukutuba on emploi le mot tangu qui veut dire le soleil. donc il semble que wolofs et Kongo aient vécu sous le même soleil c’est à dire dans le même espace territorial.

280px-Bantu_Phillipson dans Histoire

 

Certains indices semblent confirmer cela. En effet si wolofs et kongo ont vécu sous le même soleil cela veut dire qu’ils ont aussi dormi ensemle.

Eh bien pour dire le lit les wolofs disent lala qui en munukutuba (langue kongo) signifie dormir mais vulgairement signifie aussi forniquer. et pour les wolofs pour dire forniquer ils disent makat qui en munukutuba (makata) signifie le sexe masculin. Dans la langue des ancien kemite vagin se dit kat,Comme si le wolof avait fait le lien entre l’egyptien et le kikongo

Ces anecdotes sont suffisament étonnant pour justifier que l’on veuille pousser les recherches à un stade scienfique. C’est tout l’intérêt des travaux de Cheikh Anta Diop. »

fleche082.gif



22 commentaires pour « ARGUMENTS LINGUISTIQUES »

1 2
  1.  
    6 avril, 2010 | 11:07
     

    Merci M.Mutengela Wa Mutengela pour cette contribution.
    En effet la linguistique ns peux et aide déjà nos chercheur à démontrer l’uniter culturel de tout notre continent.

    Répondre

  2.  
    Nare Mari
    6 avril, 2010 | 21:38
     

    Mutengela,
    tu l’as si bien dit, tous nos secrets se trouvent nos LANGUES ET DANS LEURS RICHESSES INFINIES.
    Merci pour ta contribution

    Répondre

1 2

Répondre à Nare Mari Annuler la réponse.