KABULA

Posté le Jeudi 26 mai 2011

http://uhem-mesut.com/umoja

Tous les dimanches entre 15h00 et 16h00 (heure de Kinshasa ), 9h00 et 10h00 (heure de Montréal).

kabula.jpg

REVENEZ SOUVENT POUR CONSULTER LES NOUVEAUX VOLUMES DISPONIBLES

 

Prix (par volume): 19,95 € TTC. (Frais de port gratuit)

Info

Téléphone : +33 (0)679015570

Email : medu@uhem-mesut.com

Modes de payement

1- Par chèque bancaire ou mandat postal à l’ordre de

Kheperu n Kemet

S/C Amouna Ngouonimba

118 rue d’Auxonne

Appartement 2, Étage 1

21000 Dijon France

2- Par virement bancaire

Pour la France

Code établissement : 19406

Code Guichet : 00003

Numéro compte : 00066901187

Clé r.i.b : 15

Pour l’international

IBAN : FR76 1940 6000 0300 0669 0118 715

SWIFT : AGRIFRPP894

3- Par paypal à l’adresse

medu@uhem-mesut.com

VOLUMES PRÉSENTEMENT DISPONIBLES (1 VOLUME = 1 DVD avec 2 kabula inclus)

VOLUME 8 —————————————————————————————————–

Le mariage (makwêla)

Partie 1

Résumé

Voici la définition du mariage dans l’encyclopédie : « union de deux êtres humains de sexe opposé et consécration sociale de cette union, légitimant sa descendance ». Dans la langue kongo, le mariage se dit « makwêla« . Dans la tradition kongo, makwela (mariage) n’est pas seulement un acte social; il est aussi un acte spirituel. Lorsqu’on parle de makwela (mariage), on dit « kwêla-lôngo« ; c’est à ce moment-là que la femme entre dans le makwêla.  On parle de makwêla et non de mariage. Pourquoi? Parce quemakwêla et mariage ne portent pas les mêmes énergétiques. Ce qui fait le mariage, c’est le consentement des deux époux (selon l’église et l’état). Dans le makwêla, on va plus loin. Dans le village, lorsque l’on parle mariage, c’est devant le curé qui les présente à Dieu la mission. Ces deux vieux qui se présentent devant le curé ont connu leur makwêla depuis des années.

Partie 2

Résumé

Nous parlerons de Kwela, certes, mais beaucoup de gens vivent dans le Nkwelolo. C’est ce nkweloloqui sera traduit par mariage. En réalité, nkwelolo n’a rien à voir avec Makwela. Makwela est un acte d’alliance tellement important que les bîba s’y mêlent parce que le Makwela concerne les makanda, alors que nkwelolo concerne deux individus. Les bîba (les esprits protecteurs de la kanda) ne se mêlent pas de nkwelolo. Ce n’est pas leur affaire et ils ne le reconnaissent pas. Par contre, ils s’impliquent dans le makwela.

VOLUME 9 —————————————————————————————————–

La corde (m’singa)

Résumé

Lorsque les Bakongo disent m’singa, celui-ci englobe plusieurs domaines qui peuvent atteindre aussi bien la physique que l’astrophysique. Les Bakongo disent: m‘singa mulà wa zinga gata ni kundu (la longue corde qui entoure la cité est le kundu).  Dans l’imaginaire populaire, le kundu est lié au m’singaet le m’singa est lié au kundu. À travers la corde, se cache une connaissance et même une science. Certains ont tiré de la corde des sciences comme l’astrophysique.

L’aujourd’hui

Résumé

La notion de l’aujourd’hui est liée à la notion de maintenant. C’est aujourd’hui qui compte  l’aujourd’hui traduit la sincérité; demain cache des promesses creuses. Il est important de rester dans le présent. L’aujourd’hui, c’est être présent chaque jour. Il concerne le manger. Aujourd’hui, il faut préparer et manger.

VOLUME 11 —————————————————————————————————–

La lumière (Kià)

Partie 1

Résumé

Nous allons réfléchir sur un des thèmes traité dans l’ouvrage Confins spirituels du Kongo Royal. Il est précisé que Kià est un terme qui désigne la lumière: Kià-mbote-kieno. Nous ne pouvons nous empêcher d’aller comparer avec le livre de la genèse dans la Bible et se poser certaines questions. Lorsqu’on parle de Kià, il est question de lumière. Nous distinguons deux sortes de lumière: la lumière vraie et lalumière fausse. La fausse lumière est, en réalité, un manque de lumière. Pour ce Kabula, nous nous référerons à la Bible pour nous poser certaines questions et éclairer certaines idées forces de notre Tradition.

Partie 2

Résumé

mbi signifie mba lui-même (yandi bene).  Nzambi est l’incarnation du Mba lui-même. Dieu en tant que feu, s’incarne dans un espace qu’il divinise (qu’il rend Dieu). Dieu convertit à sa nature ce qu’il pénètre. C’est cela Nzambi. Quand le mba s’incarne, il donne le Nzambi.

Nza: l’univers;

mbi est l’incarnation du Mba.

Ti-yà = tà ngebene yâ (profère une parole toi-même en tant qu’être qui brûle). D’où la possibilité de bénir ou de maudire. Possibilité de construire ou de détruire.

 signifie: prononcer correctement le nom de Yà .

VOLUME 12 —————————————————————————————————–

Le feu

Résumé

Nous invitons chacun à dire « le feu » dans sa langue. L’être kongo est un être de feu. Nous pouvons le constater à travers de noms comme Mbemba, Mbembe, Mbaka, Mbiemo, M’kamba, Mbumba, Mbanzumuna, Mayêla, Mayila, Nzambi, Mayama, Mbongi, Mbongo, ngombo, Mbele, etc… Pour les Bakongo, tout tourne autour du feu. La vie s’organise autour du feu avec le mbongi et nzambi.

Nous basons notre kabula sur les travaux de Joseph Fourier, mathématicien et physicien français du 19e siècle, avec ses séries qui portent son nom: séries de Fourier. Le théorème de Fourier démontre qu’un signal de forme quelconque peut être décomposé en un ensemble de signaux élémentaires d’amplitudes et fréquences déterminées; inversement un mélange de signaux sinusoïdaux (la marche du serpent est de forme sinusoïdal) émis simultanément produit un signal complexe.

Les Jumeaux (Mapasa)

Résumé

Décortiquons les Mapasa. Qu’est-ce qui s’y passe?

Il existe une célébration pour les jumeaux. Cette cérémonie porte le nom de yâla-mapasa. Notre propos tournera autour de cette cérémonie. Au cours de celle-ci, tout tourne autour de la sexualité. Sans complexe, on y dit tout ce qui tourne autour de la sexualité: Nsimba ka yala. En fait, on y célèbre la sexualité. Celui qui anime cette cérémonie ne se prive pas de proférer des grossièretés. C’est d’ailleurs l’unique occasion où ce genre de choses peut se dire en public. On y écarte la fausse pudeur. Le public qui y assiste est sélectionné. Souvent, on y invitait des couples. Mais on s’assurait qu’il n’y ait pas la présence des parents proches.

Merci de votre fidelité,

L’équipe du KABULA.

Continuez à nous suivre à la même heure tous les dimanches à http://uhem-mesut.com/umoja

fulele @ 19:39
Enregistré dans Histoire, Valeurs kamit
1...56789...82